FORUM RPG SUR LE THEME DES VAMPIRES - POUR JOUEURS MAJEURS ET AVERTIS
Version #01 :: Ambrelune, la Cité Souterraine


 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zonastra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zonastra

avatar

Messages : 16

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Zonastra   Dim 20 Jan - 17:10

NOM : /
PRENOM : Zonastra
SEXE : Féminin
AGE : on lui donnerait aisément 28 ans.
RACE : Succube
RANG : Courtisane de Belzébuth

SIGNE PARTICULIER : /

STYLE VESTIMENTAIRE : Zonastra fait preuve de beaucoup de raffinement en matière vestimentaire. Ses tenues, légères, laissent entrevoir son corps sans en dévoiler plus qu’il n’en faut. Seuls certains jaloux prétendront que la courtisane s’habille de manière vulgaire. Aimant la délicatesse et la légèreté elle affectionne plus particulièrement les tissus souples, et il n’est pas rare de la voir vêtue de voiles fins. On notera également la présence de vêtements de soie, de velours ou de cachemire dans son immense garde robe. En effet, prêtant une attention particulière à son apparence, c’est sans surprise que l’on peut observer la multiplicité de ses tenues. Zonastra aime le renouvellement, tant dans les tissus, le style vestimentaire ou les couleurs. Si elle ne se cantonne donc pas dans un unique style, elle avouera cependant avoir une préférence pour les couleurs chaudes ou encore les tons sables.
La plupart du temps ce sont ses jambes qui se trouvent dévoilées grâce à la présence d’une fente dans ses robes. De larges cols en V laissent apparaître son dos, son décolleté, ou bien les deux. Mais elle revêt également des bustiers, parfois même des corsets, sa tenue dépendant au final de son humeur ou de l’envie du moment.
La courtisane ne porte que peu de bijoux, ne souhaitant pas que ceux-ci, par leur trop grand nombre, fassent de l’ombre à sa beauté naturelle. Elle affectionne néanmoins les accessoires, tels les gants ou les éventails.

METHODE DE COMBAT : La raison de la présence et l’essence de Zonastra n’étant pas le combat, la courtisane est loin d’être une combattante hors pairs. N’étant jamais trop prudente, elle a insisté pour apprendre certaines techniques de défenses au corps à corps, en pratiquant divers exercices ayant pour finalité d’accroître sa souplesse et son agilité, de manière à éviter au mieux d’éventuels coups, et de se délivrer le plus rapidement possible d’une prise. Mais même ces techniques peuvent s’avérer dangereuses pour son physique, aussi a-t-elle préféré se spécialiser davantage dans le combat à distance, par le biais d’armes de jet, et s’y entraîne lorsqu’elle a un peu de temps libre. Elle préfère tout de même éviter le danger ou se sortir de situations critiques par le biais des mots ou de son charme. Le combat n’est pas son occupation favorite, loin de là.

EQUIPEMENT : Aucun en particulier.

ARME(S) : Les armes de Zonastra sont aussi insolites les unes que les autres. N’étant pas faite pour le combat, son point fort en la matière résiderait peut être dans le fait qu’en cas de situation critique, n’importe quel objet est susceptible de devenir une arme, à condition qu’elle ait la force de le manier correctement. Avec elle, une simple barrette inoffensive peut l’aider à se défendre s’il le faut. Une aiguille à cheveux peut s’avérer faire une formidable arme de lancer, un éventail peut cacher un mécanisme faisant apparaître des lames à chacune de ses extrémités si le besoin s’en fait sentir.

RELATIONS : A l’heure actuelle nous ne pouvons pas vraiment dire que Zonastra soit proche de beaucoup de monde. Elle est simplement liée à Belzébuth par son rang, mais est néanmoins à la disposition d’Azazel si elle en ressent le besoin, cette dernière étant sa reine, sa mère. Elle est plus ou moins proche des autres courtisanes de Belzébuth. Peut être côtoie t elle d’autres membres du palais, mais jusqu’à ce jour elle entretient surtout des relations assez superficielles avec ceux qui l’entoure.

DESCRIPTION PHYSIQUE :

L’essence même des succubes est d’engendrer désir et envie de luxure. Comme ses sœurs, Zonastra ne fait pas exception. La courtisane est telle une statue que l’on aurait mis des heures, ou même des jours entiers à sculpter, à parfaire le moindre détail, avant de finalement lui donner mystérieusement vie. On peut également la comparer à un divin mirage, laissant derrière elle un souvenir exquis.

Dans un silence absolu, elle apparaît, évoluant avec grâce, le pas léger. Ses traits, ses gestes sont doux et délicats. Sa silhouette, fine et élancée, est néanmoins dotée de courbes sensuelles. Sa chevelure, flamboyante est parfois remontée afin de mettre en valeur sa nuque et son long cou. Le plus souvent, elle laisse sa chevelure rousse cascader le long de son dos, les dernières boucles titillant sans grand mal le bas de ses reins. Chevelure souple et épaisse qu’elle aime sentir se soulever élégamment lorsqu’un peu d’air se fait sentir.
Sa peau, légèrement halée, ne présente aucune imperfection. L’impression de douceur qui se révèle être bien plus qu’une supposition est également une invitation à la caresse.

Son visage, est ovale, et fin. Son front, lisse est en permanence dégagé. Sous celui-ci, de fins sourcils, avec lesquels elle joue habilement, les fronçant légèrement lorsque la bonne humeur n’est pas au rendez-vous, s’arquant parfois. Viennent ensuite ses paupières, bien souvent fardées et sur lesquels un fin trait noir permet d’accentuer un peu plus son regard, déjà naturellement expressif. Ses yeux en amande aux couleurs cuivrées permettent de traduire une belle palette sentiments différents de manière plus ou moins subtile. Pour ajouter un peu plus de puissance à ce regard, elle possède de longs cils. Au centre du visage se trouve un petit nez, fin, et pointu à son extrémité, autour duquel l’on trouve des pommettes légèrement colorées, puis les joues. Sur celle de droite se trouve un tout petit grain de beauté. Ces joues encadrent une fine bouche aux lèvres pleines parfois peintes, constituant une véritable invitation au baiser. De ces lèvres s’échappent une voix suave, enjôleuse, cristalline mais qui peut également s’avérer cassante, froide et dure comme de la glace. Ses lèvres pulpeuses s’étirent parfois pour former toutes sortes de sourires, allant du plus coquin à l’infiniment mauvais, dévoilant de temps à autre une parfaite dentition de couleur blanche, comme la neige. Sous cette bouche exquise, prend place un petit menton, légèrement volontaire.

Vient ensuite le coup, puis de fines clavicules amenant à de minces épaules, légèrement rondes. Place alors aux bras, longs et minces une fois encore, où se dessinent des muscles. Son buste lui, est parfaitement sculpté. Sa gorge bien développée, laisse apparaître une poitrine, généreuse et ronde, qui éveillera les sens de plus d’une personne. La poitrine laisse ensuite place à un ventre plat, doté d’une ceinture abdominale.
Son dos est tout aussi beau, peut être même plus, que son buste. Légèrement cambrée, la courtisane possède également un dos musclé. La chute de reins suscitera mille et une envies et consiste l’une des parties du corps que la succube préfère chez elle, et qu’elle n’hésitera donc pas à dévoiler. Place alors à des fesses rondes et fermes, sur lesquelles les regards glisseront inlassablement. Les hanches, voluptueuses, se démarquent de son buste en parfaite harmonie. Ses jambes, longues, sont musclées et dignes de celles de certaines athlètes.

Les imperfections ne semblent exister. Quoi de plus normal lorsque l’on sait que Zonastra fait partie de ceux qui sont nées pour inciter les autres aux plaisirs de la chair. Et sa mission, elle la remplit à merveille, mélangeant savamment élégance, charme, provocation et volupté. Zonastra est un véritable appel à la tentation, et ce jusqu’au bout des ongles.

DESCRIPTION CARACTÈRE :

Pour inciter les autres à succomber au pêché de la luxure, encore faut-il savoir séduire. Une bonne partie des traits de caractère de Zonastra sont voués à cette fin. Il y a des instants où le physique ne suffit plus. Or tous les êtres, aussi démoniaques soient ils, ne sont pas les mêmes. Ainsi à chaque être il convient d’appliquer une méthode de séduction différente. La courtisane durant son existence a apprit à comprendre ceux qui l’entoure, à déceler les émotions qui peuvent les parcourir, à comprendre leurs souhaits, leurs envies. Un travail certes difficile, mais que la succube a su maîtriser. A chaque nouvelle rencontre elle s’attelle donc à écouter attentivement, à observer, afin de déceler le moindre petit détail qui pourrait l’aider à comprendre un peu plus celui ou celle se tenant face à elle. Sans que l’on puisse s’en douter aisément, Zonastra est bien plus subtile qu’il n’y paraît. Effectivement elle dissimule plus ou moins cet aspect de sa personnalité selon celui qui se tient face à elle, pour ne laisser paraître que son côté charmeur et aguicheur. Zonastra aime plaire et tous les moyens sont bons pour y parvenir. Seulement comprendre l’autre peut également s’avérer utile à bien d’autres fins que celles de la séduction, d’où la nécessité d’agir avec douceur et subtilité, de ne pas trop vouloir des autres trop vite.

Au-delà de la séductrice qu’elle est, comme toute succube qui se respecte, Zonastra semble calme en apparence. Elle n’est pas impulsive, et n’est pas aisément impressionnable, ni craintive. La séduire n’est donc pas une chose facile. Face à une autorité elle peut s’avérer docile, sans néanmoins être soumise. Elle fait également preuve d’une grande faculté d’adaptation face aux circonstances, et aux différentes humeurs des uns et des autres, et cet aspect de sa personnalité s’est révélé crucial lorsqu’il a fallut choisir les courtisanes du maître des lieux. Elle apparaît également comme un individu sachant rester à sa place.
Mais, car il y a bel et bien un mais, sous la glace apparente règne le feu, et la douce Zonastra est incontestablement machiavélique. A Esod, la méfiance et la prudence ne sont jamais de trop, la courtisane le sait parfaitement. Parfois jalousée par les uns, éventuellement méprisée des autres, Zonastra doit jouer malicieusement avec les différentes cordes qu’elle possède à son arc. La séduction impliquant la comédie, Zonastra se révèle être une fabuleuse actrice, et si l’on s’en doutait on pourrait tout à fait lui donner l’appellation de la « Dame aux 100 masques ». Elle n’hésite pas à user de faux semblants pour pouvoir garder sa place. Zonastra n’est pas n’importe qui, tout du moins le conçoit elle comme tel. Elle ne saurait pardonner un flagrant manque de respect, et dans une telle hypothèse agirait comme une prédatrice guettant patiemment le moment le plus propice pour bondir sur sa proie. Zonastra n’aime pas le statut de victime, et n’occupera que très rarement cette place, préférant celle du bourreau. Il est clair que la courtisane peut faire preuve d’un tempérament vindicatif. Bien évidemment, n’aimant pas les armes, les histoires se règlent bien souvent par les intrigues ou par les humiliations, ou tout autre procédé machiavélique. Autant elle sait flatter, charmer, et être exquise, autant elle peut s’avérer perfide et avoir une véritable langue de vipère. De part son rang, peu de monde peuvent au final réellement prétendre avoir une réelle autorité sur elle, et elle le sait pertinemment. Elle s’attelle donc à satisfaire son seigneur et la reine des succubes dès qu’il le faut, et ne se préoccupe pas vraiment des autres, ayant une place supérieure à la sienne dans la hiérarchie ou non.

Il n’est pas donné à tout le monde d’être courtisane du roi d’Esod. Zonastra estime que son rang n’est nullement le fait de la chance, elle ne le doit qu’à elle-même. Egocentrique, ambitieuse, sachant que cela risquerait d’être fort peu apprécié elle s’attelle bien souvent à tapir ces aspects de sa personnalité au fond d’elle-même. Ayant une immense confiance en elle-même et en ses capacités, si par un incroyable hasard le doute devait s’immiscer en elle, la simple vue de son reflet serait capable de faire disparaître jusqu’à l’ombre d’une hésitation.
Cela pourra paraître surprenant mais si elle aime à assouvir son appétit charnel comme toute succube qui se respecte, elle aime également à assouvir les appétits de l’esprit, lorsqu’il lui est permit, et s’adonne donc à toutes sortes d’arts, notamment la musique et la peinture, réalisant des toiles bien souvent particulièrement sensuelles.
Méfiante, elle n’accorde sa confiance que très difficilement. Cela la fait bien souvent paraître pour quelqu’un d’égoïste. Si jusqu’à ce jour elle n’a pour ainsi dire jamais accordé son amitié à quiconque, elle reporte néanmoins toute son affection sur sa panthère, Shania.


AUTRE(S) : Elle possède une panthère noire aux yeux verts, dénommée Shania (si cela m’est accordé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzébuth

avatar

Messages : 86

MessageSujet: Re: Zonastra   Dim 20 Jan - 22:57

Hey, bienvenue. Très belle fiche. La panthère est acceptée, amuse toi bien !

_________________
Wake up and face me.
Don’t play dead cause maybe,
Someday I’ll walk away and say :
Maybe you’re better off this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/belzebuth-t12.htm
Zonastra

avatar

Messages : 16

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Zonastra   Dim 20 Jan - 23:13

Merci bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zonastra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zonastra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Vampires :: Et ainsi naquit le Fléau... :: ● L'opuscule :: Les âmes-
Sauter vers: