FORUM RPG SUR LE THEME DES VAMPIRES - POUR JOUEURS MAJEURS ET AVERTIS
Version #01 :: Ambrelune, la Cité Souterraine


 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pas perdus   Jeu 10 Jan - 22:03

*


Dernière édition par Zarahod le Ven 31 Juil - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas perdus   Ven 11 Jan - 0:40


A pas de loup? Probablement à y réfléchir de plus près...mais n'était-ce pas le pas habituel qu'employait la jeune chasseuse pour mieux pouvoir surprendre ses ennemis et leur occire la vie à petit feu? En faire une habitude pour qu'aucune erreur de soit commise lors de ses meurtres. C'était comme cela que marchait donc habituellement la petite poupée au masque d'innocence. Il y avait eu une réunion extraordinaire chez les nephélims...le genre de réunion que détestait la jeune femme, pourquoi? Parce qu'elle avait d'autres chats (ou humains) à fouetter, elle travaillait habituellement seule et n'avait pas besoin de faire équipe avec qui que se soit comme il était question dans le but de cette réunion. Astaroth était le genre de personnage à aimer le travail bien fait et approuve la théorie qui dit que l'on était jamais mieux servie que par soi-même...Donc pas d'équipier pour elle, même si elle exposait sa vie plus que les autres...une mort au combat, quoi de plus noble mort pour une guerrière de son rang? C'est comme cela qu'elle imaginait la fin de sa vie...si fin de vie il y avait...il ne fallait pas oublier qu'Astaroth était un bras droit du Seigneur des Enfers et qu'il fallait posséder une puissance considérable pour pouvoir prétendre à la protection du démon des démons. La faiblesse n'a pas sa place dans ce genre de métier.

Bref, le ton était quelque peu monté à cause de l'entêtement de la demoiselle mais finalement il avait été décidé qu'elle resterait seule. N'aillant plus rien à faire en compagnie des autres, la jeune femme c'était donc dirigée vers le salon principal, un lieu étrangement vide ces temps-ci et Astaroth ne c'était pas fatiguée à en chercher la cause...cependant le lieu était calme et c'est ce que la petite poupée aimait...le calme, la tranquillité ou elle pourrait écouter ses pensées chaotiques en paix...les esclaves étaient censés être couchés dans leur niche et donc malheureusement ne seront pas les victimes des jeux sadiques de la jeune femme...cela ne lui fit rien, elle en exécutera un de plus demain...un regard de travers ou bien même un bruit de respiration...cela suffisait à l'ange déchu pour exécuter quelqu'un.
Mais revenons à nos moutons...Astaroth s'attendait à trouver un salon vide mais au lieu de cela elle sentit une forte présence, celle d'un puissant démon probablement, s'approchant de plus près, elle découvrit le visage de celui qui avait investit les lieux avant elle...hum...ce visage lui semblait familier mais Astaroth ne retenait que ce qui valait la peine d'être retenu...et peut-être que l'individu ne l'avait pas spécialement marqué...Le démon se retourna alors ayant entendu ses pas légers.


"Je craints m'être effectivement perdu ce palais est si grand..."

Dit elle d'une voix légère...bien entendu cela était ironique la jeune femme connaissait les moindres recoins du palais, mais en détaillant de plus près le visage de l'homme en face d'elle, Astaroth put reconnaitre un membre du comité...un certain Zaharod, elle ne lui avait jamais parlé cependant, marchant toujours droit devant elle lorsque les membres passaient. La jeune femme disait appartenir à un monde différent de celui de Zaharod et donc peu de contact...hum enfin Astaroth n'était pas réputée pour avoir la langue bien pendue, elle était ce genre de personne que rien ne semblait atteindre, telle une coquille vide, aucune émotion ne pouvait se lire sur son visage, sauf peut-être à de rares occasion, un petit arc de cercle symbolisant un petit sourire pouvait se lire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pas perdus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdus sur l'île déserte de Vidberg
» [SPOILER] Perdus dans l'espace
» COEURS PERDUS EN ATLANTIDE de Stephen King
» Objets perdus
» nouveaux messages perdus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Vampires :: ♣ Palais Infernal ♣ :: Salon principal-
Sauter vers: