FORUM RPG SUR LE THEME DES VAMPIRES - POUR JOUEURS MAJEURS ET AVERTIS
Version #01 :: Ambrelune, la Cité Souterraine


 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un verre n'est pas de refus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nith Haiah

avatar

Messages : 45

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Un verre n'est pas de refus   Lun 10 Déc - 3:11

Pas de mission confiée par les haut-rangs, Nith Haiah pouvait donc s'offrir le luxe d'aller prendre un verre dans Le Temple Rouge qui se trouvait dans le quartier sud d'Esod. Elle n'avait pas revu son chef depuis un moment, Samael. Mais elle ne se posait nullement la question de savoir ce qu'il pouvait bien faire, elle n'était pas là pour se poser des questions sur tout le monde tout de même. Ses pensées furent alors dirigées vers un autre centre d'intérêt, le comptoir du bar. La jeune femme alla s'asseoir sur l'un des tabourets présent devant le comptoir, commanda une vodka frappée et alla s'assoir à une table dans le fond, histoire de pouvoir apprécier sa boisson en toute tranquilité.

Pour une fois qu'elle ne cherchait pas la bagarre pour se divertir, ce ne sont pas les autres qui allaient s'en plaindre. Elle était plutôt d'humeur calme pour une fois, mais est-ce que cela allait durer ? Personne ne pouvait le savoir. Elle qui aimait défier pour s'amuser, mais jamais, au grand jamais elle ne s'aventurerait à défier Samael, quelque chose lui disait qu'elle pourrait y perdre beaucoup. C'est pour cela qu'elle lui vouait autant de respect. Et c'est donc assise dans un recoin du bar qu'elle était assise, buvant son verre en de fines gorgées, laissant alors son regard d'obsidienne voguer sur les alentours, observant chacune des personnes présentes.

Une question s'imposa à son esprit. Quelle serait la prochaine mission ? En quoi consisterait-elle ? Si tant est qu'une mission soit programmée dans une certain laps de temps, assez proche tout de même. Enfin, avant de penser à tout cela il faudrait qu'elle songe à s'entraîner encore et encore afin de parfaire ses techniques. Encore faut-il trouver le bon partenaire pour l'entraînement. Elle ne pouvait pas compter sur ls humains, ils étaient bien trop fragiles, qui plus est ils étaient plus de la marchandise qu'autre chose. Ils faisaient aussi partit du garde-manger peut-être ? Les pervertir, il faut les pervertir et les ramener, ils feraient alors de bon esclaves. Ceux qui ne convenaient pas serait alors recyclés repas. Enfermée dans ses divagations, elle n'avait pas réellement fait attention à la personne qui s'approchait, son regard fixait la personne sans vraiment la voir, mais la dite personne ne pouvait pas savoir ce qui se tramait dans l'esprit de la Népéhlim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/nith-haiah-t31.htm
Eraremeth

avatar

Messages : 51

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Lun 10 Déc - 22:51

Quelle ivresse ! Ivresse, oui, c’était bien le mot qui désignait à la perfection l’état dans lequel était plongée Eraremeth à cet instant. Un bouteille à moitié vide d’un rhum de qualité à la main, elle déambulait depuis près d’une heure dans les rues d’Esod, à moitié éméchée, observant les moultes activités de la cité en réfléchissant activement –enfin, autant qu’il lui en était possible après autant de verres d’alcool. Allait-elle faire une escapade au 7ème Pacte , histoire de se plonger encore plus profondément dans son état de béatitude ? Au Building Palace, rien que pour le plaisir intense de flamber toute la fortune inépuisable qu’elle possédait ? Ou encore le Love Hôtel, comble du vice si délicieux qu’elle affectionnait ? La Démone était tentée par cette possibilité, et elle avait pour principe fondamentale de ne jamais rien se refuser, de céder toujours à ses lubies ; mais l’appel de la boisson se faisait sentir et elle opta finalement pour le Temple Rouge. Sa marche jusqu’au bar lui ôta un peu de son ivresse et elle s’engouffra à l’intérieur avec un petit soupir de satisfaction.

A son entrée, la quasi-totalité des têtes se tournèrent vers elle et les prunelles acier d’Eraremeth surprirent les nombreux regards concupiscents des saôulards réguliers portés vers ses cuisses découvertes. Sa peau lisse, légèrement mate, n’était couverte que par une courte robe couleur rose rouillé, et sa taille mince était ceinte d’une bande d’étoffe à la teinte grenat. La fragrance musquée de son sillage fit se dresser les plus hardis des hommes mais un seul des regards méprisants d’Era suffit à les remettre immédiatement à leur place. Royale et hautaine, elle s’avança vers le comptoir, commanda une absinthe bien forte à une serveuse ahurie et fit volte-face pour scruter la pièce à la recherche d’une place à laquelle se poser. La compagnie masculine lui faisait certes envie mais elle avait déjà la nostalgie des corps d’athlètes du Palais Infernal et elle préférait ne pas se contenter du menu fretin pour aujourd’hui. Ses yeux se posèrent alors sur une table quasi-inocupée vers laquelle elle se dirigea.

La personne qui y demeurait était une jeune femme, d’à peu près son âge physiquement, et qui était pour le moins étonnante en arborant le contraste de sa peau opaline et de ses cheveux d’un noir de jais, cascadant sur ses épaules vêtues de noir. Le tout formait un ensemble hétérogène et, il fallait l’avouer, superbe et ésthétique. Eraremeth s’affala sur une chaise libre avec un sans-gêne plus que déconcertant et se rapprocha de la jeune femme avec un sourire générique.


"Booonjour très chère…"

Sa voix roucoulante se prépara à poursuivre mais l’arrivée de la serveuse l’interrompit. L’humaine déposa sur la table le verre contenant le liquide malachite et Era s’enthousiasma d’un cri parfaitement juvénile. Avec mille précautions, elle déposa le carré de sucre sur la cuillière perforée et versa l’eau glacée lentement, presque au goutte à goutte, tandis que la poignante couleur de péridot de la boisson se teintait progressivement de blanc nacré. Quand le tout fut finit, la Démone saisit le verre à pleines mains, but deux grosses gorgées avec précipitation, puis finit plus doucement en savourant le reste.

"Absolument exquis" sursurra t-elle quand elle eut terminé son breuvage. "Ce qui est exquis est si rare désormais, et si précieux…comme la compagnie d’un homme, qui manque cruellement à cette table, ne trouvez-vous pas? Enfin, j’entends par là un homme décent…Mais je manque à tous mes devoooooooooooooooooooooirs" fit t-elle dans un très long baillement qu’elle ne put réprimer en allongeant lascivement son buste sur la table, prenant une pose sensuelle. "Je me présente: Eraremeth, du Comité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar

avatar

Messages : 80

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Mar 11 Déc - 0:19

Dans la cabine du capitaine, le lit tanguait à peine, un fleuve ce n’est une mer, un océan, l’ivresse y est moins forte, c’est pourquoi Eldar devait combler avec pas mal de rhum pour se donner l’impression de tanguer, comme-ci son navire était ballotté par les mouvements des vagues et un peu pour oublier que son si beau navire était tout juste à flot, le fond raclait parfois dans ce fichus fleuve qui n’a aucun divertissement si ce n’est s’occuper d’attendre qu’un déluge arrive…un jour.

Le capitaine se leva, partant du lit vers son bureau d’un pas chancelant, il s’assit presque comme miracle sur la chaise et non à côté, du moins c’est ce qu’on a l’impression de voir, mais le capitaine était loin d’être dans l’ivresse, il n’y avait d’ailleurs presque plus de rhum, il allait devoir aller remplir la cargaison, c’est incroyable à la vitesse à la quelle les cales se sont vidées en si peu de temps ! Mais qu’importe, il avait toujours une bouteille sur lui et sur cette pensée, il la sortie, mais rien n’en sorti.

«Pourquoi y a plus de Rhum ?
Ah je sais, allons au temple rouge, en chemin je ferai une commande
»

Et sur cette bonne parole, Eldar se releva, prit sa ceinture, la boucla, puis dû la défaire car il l’avait mise dans le mauvais sens…Ensuite il mit son long manteau, rajusta son cache-œil et sorti de la cabine. Sur le pont, il n’y avait rien de très joyaux, des canons refroidie par l’inaction, des boulets qui ne serviront jamais, à moins de les utiliser pour un sabotage, les voiles noires, il y avait bien longtemps qu’elles n’avaient plus prisent le vent, le plancher était trop propre, cette douceâtre vison de paix l’écœura et il quitta son bâtiment qui est sa plus grande fierté pour s’avancer dans la ville.

Le partisan, passa rapidement les ruelles, jusqu’à arriver à son tavernier préféré.

« Oh tiens, capitaine, déjà à court de Rhum ou c’est pour moi que tu viens ? »

« Voyons si je venais pour toi, il faudrait se poser des questions, tu n’es pas du tout mon type»

L’homme haussa les épaules et prit la bourse que lui tendait l’ancien pirate et ce dernier reparti, en ayant eu bien entendu , réussit à dérober une flasque de Rhum qu’il bu le reste du trajet qui le séparait du temple rouge.

Le capitaine ouvrit la porte et se recula d’avance, évitant ainsi un home éméché qui s’écroula sur le sol.

« Merci l’ami »

Déclara Eldar en ayant subtilisé la bourse assez bien remplie du pochetron. Il s’avança alors calmement dans l’établissement, son œil sur les sublimes danseuses ; les succubes savaient s’y prendre pour réchauffer le « cœur » d’un homme. Le vieux loup de mer, vit alors une jeune femme assez éméchée, mais ce qui attira son attention était l’odeur du rhum, qui la suivait, tel le parfum d’une fleur et lui l’abeille, il la suivit.
Il s’avait bien entendu de qui il s’agissait, une des membres du comité, Eraremeth, une jeune femme extravagante qui aime s’abandonner dans les vices ! Une petite lueur passa dans l’œil du pirate avant de disparaître, voyant que la jeune femme s’approchait d’une autre qui faisait partie de la garde rapprochée, des bagarreurs, rien que ça, des démons, bon pour se faire ouvrir pour le bonheur de Belzébuth. Mais toujours l’air de rien, il se rapprocha des 2 demoiselles, réfléchissant seulement à la manière de s’ajouter à leur table, personne ne connaît son vrai rôle, il est certes assez bien connu, un original qui vit dans un bateau, un démon qui a passé son temps sur les mers, alors que le gibier se trouvait plus facilement sur terre. Cependant c’est la femme du comité, pleine de bon sens, qui lui donna la chose qu’il attendait. Il s’avança alors, avec un sourire charmeur, posant une main dans le dos de chacune de ses 2 magnifiques créatures.

« Moi c’est Le capitaine Eldar pour vous servir, magnifiques créatures »

Susurra t’il d’une voix chaude et couvée, avant de faire un signe à une serveuse.

« Petite une bouteille de Rhum pour ses charmantes demoiselles et moi-même »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/eldar-t38.htm
Nith Haiah

avatar

Messages : 45

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Mar 11 Déc - 17:21

Enfin une soirée tranquille. Elle ne serait donc pas au cœur d’une bagarre. Certes, parfois elle se montre d’un calme olympien, mais il ne dure jamais bien longtemps. La Néphélim était toujours assise à sa table, buvant sa vodka quand une jeune femme s’invita ouvertement à sa table. Le regard d’obsidienne rencontra celui de l’inconnue, elle semblait bien avance dans l’ivresse. Peut-être finirait-elle dans le lit d’un inconnu si elle continuait ainsi. En même temps, ce n’était pas du tout le problème de Nith, après tout la demoiselle était grande, elle pouvait elle-même faire attention. Nith s’était dit en la voyant, que c’était bien sa vaine ce soir. Elle qui voulait, pour une fois, passer une soirée seule, et bien ce n’était pas pour cette fois-ci.

"Bonsoir…" lâcha t-elle à l’adresse de la jeune femme affalée sur la chaise qui se trouvait en face d’elle.

Le regard de Nith se posa sur la serveuse qui amenait la commande de l’inconnue. La jeune femme jeta un coup d’œil au verre, tien, de l’absinthe. Cela n’arrangerait en rien l’état de la demoiselle. La Néphélim rejeta en arrière un de ses mèches de cheveux qui était tombée sur l’avant de son épaule. Puis elle se saisit une novelle fois de son verre et le descendit cul-sec, avant de reposer le verre devant elle. Le verre d’absinthe fut descendu en deux grandes gorgées, suivit par des plus petites. Encore une qui avait une bonne descente. La jeune femme ivre commenta alors le contenu de son verre, puis déblatéra quelques phrases, à propos de la compagnie d’un homme qui était précieuse et qui était une chose rare. En précisant qu’elle parlait d’un homme décent, donc pas n’importe qui ou n’importe quoi. Elle bâilla puis se présenta comme étant Eraremeth, du Comité. Nith Haiah leva un fin sourcil en entendant le mot ‘Comité’. Elle se demandait si…les autres étaient comme elle…Comment avait-elle fait pour faire partit du Comité hum ? Elle l’aurait bien vu au Love Hôtel ou un établissement dans le même genre. Vu la pose qu’elle avait prit en se présenta, il y avait de quoi avoir peur. Enfin, cela indifférait Nith Haiah.

"Nith Haiah, membre de la Garde Rapprochée du seigneur Belzebuth " lâcha t-elle d’une neutralité déconcertante.

La Néphélim se figea en sentant une main se poser dans son dos. Une idée lui traversa alors l’esprit : de se saisir de cette main et la tordre pour qu’elle remonte toucher le sommet de la tête de celui qui avait eu l’audace de la poser sur sa personne. Mais elle chassa vite cette idée de son esprit, elle s’était dit qu’elle ne déclencherait pas de bagarre ce soir. Elle inspira donc un grand coup pour se calmer.

"Capitaine Eldar…auriez-vous l’amabilité de retirer votre main de mon dos, avant d’en faire le deuil ?" dit-elle d’une voix mielleuse et inquiétante, tout en tournant la tête vers l’intéressé en lui lançant un regard assassin.

Capitaine Eldar. Cela lui disait quelque chose, mais elle ignorait qu’elle fonction il occupait vraiment. En étant Néphélim, la quatrième branche des Enfers, elle ne pouvait pas tout connaître. Mais peut-être que Samael, lui, en tant que chef des Néphélims, et prenant ses ordres directement de leur seigneur, serait peut-être à même de la renseigner dessus, si toute fois il consentait à répondre à ses questions, ce qui n’était peut-être pas le cas. Mais elle verrait bien. Tien, le capitaine avait commandé du Rhum. Va pour un verre alors, mais rien de plus.


Dernière édition par le Jeu 13 Déc - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/nith-haiah-t31.htm
Eraremeth

avatar

Messages : 51

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Mar 11 Déc - 21:34

La jeune femme assise à la table devant elle n’avait pas l’air emballée par son enthousiasme, mais Eraremeth avait depuis longtemps passé le stade mineur de l’ivresse pour s’en rendre distinctement compte. Elle aurait tout aussi bien pu déblatérer un monologue pendant une bonne vingtaine de minutes qu’elle ne s’en serait pas aperçue. A présent tout lui paraissait un peu flou et elle ne s’intéressait pas à la même chose plus de trois secondes d’affilée avant de se détourner. C’est donc ainsi, en laissant son regard vagabonder sur la salle qui, par endroits, tanguait de façon anormale (tiens, pourquoi d’ailleurs ? étrange…) qu’elle vit l’homme qui venait de rentrer dans la taverne et se dirigeait à présent vers le comptoir.

Era n’y prêta pas plus d’attention que ça, car la jeune femme en face d’elle venait de lui décliner son identité et elle dut faire un gros effort de volonté pour se concentrer afin d’entendre le nom. Nith Haiah…Ah, oui, la garde rapprochée de Belzébuth…cela lui disait quelque chose, effectivement. Car si la Démone retenait assez facilement les noms, elle n’avait en revanche aucune mémoire visuelle et il lui fallait souvent demander aux gens de décliner leur identité avant de pouvoir converser. Elle sourit.


"Eh bien Nith Haiah, je suis enchantée de faire votre connaissance…"

Eraremeth sentit alors une main se poser dans son dos nu et elle dressa la tête, reconnaissant la personne qui était entrée un peu plus tôt dans le bar. Il s’agissait d’un homme de grande taille et un peu plus âgé que les deux femmes, du moins en apparence, dont la longue chevelure d’un brun sombre cascadait sur ses épaules. Les yeux de la Démone se posèrent avec un sans gêne évident sur le corps de l’homme tandis qu’elle faisait une fois de plus un effort de concentration pour comprendre ses paroles. Quand elle entendit « Rhum », cela fit tilt dans sa tête et elle retrouva une –infime- partie de sa lucidité tandis qu’elle se penchait en arrière sur sa chaise, glissant à son tour sa main dans le dos de l’homme en remontant lentement vers les omoplates.

"Oooh…vous savez parler aux femmes capitaine…Prenez donc une chaise ; plus on est autour d’une table, mieux c’est, n’est-ce pas ? Nith Haiah et moi venons tous juste de nous rencontrer. "

La serveuse arriva à ce moment précis, portant sur un plateau la fameuse bouteille et trois verres. Eraremeth saliva d’avance en voyant la boisson et, citôt celle-ci versée dans son récipiant, elle s’en empara avec avidité et se mit à la lamper ostensiblement, exagérant ses gestes au maximum en bonne nyphomane qu’elle était. Une fois la moitié du verre descendue, elle reposa celui-ci sur la table en renversa la tête en arrière en poussant un soupir de satisfaction, ses longs cheveux aux reflets carminés tombant en vrilles légères.
La Démone observa ensuite plus attentivement Eldar. Ses yeux acier rencontrèrent le regard du marin, dont la prunelle était d’une douce couleur à mi-chemin entre un magnifique bleu méthylène et un profond vert aigue-marine. Malheureusement son ivresse relative l’empêchait d’aller plus loin dans le détail.


"Alors Eldar, vous avez mis pied à terre pour satisfaire vos envies de rhum et de donzelles bien fraîches? On ne voit plus vraiment de marin à terre ces temps-ci. C’est Nith Haiah qui vous a attirée, non? Ma chère, vous avez de si beaux cheveux" fit Eraremeth en lorgnant sur les mèches fuligineuses de la Néphilim. Eh oui, Eraremeth n’aimait pas seulement les hommes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar

avatar

Messages : 80

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Dim 16 Déc - 0:11

La première à réagir fut Nith Haiah qui ,comme s’attendait Eldar, fut pleine de passion et chaleur, au point qu’il dû retirer sa main, déçu par ce feu ardant de la jeune guerrière. IL regarda alors sa main de façon soucieuse avant de déclarer de manière nonchalante :

«J’ai en encore besoin»

A vrai dire, il serait dommage d’abîmer une membre de la garde de Belzébuth, sans que ce dernier puisse assister au combat ! Et cette jeune fille n’était encore qu’une gamine comparé à lui, elle avait encore du chemin à faire et des choses à apprendre avant que le fer ne l’emmène dans le fond des océans !

Heureusement, la membre du comité savait, elle, apprécier à sa juste valeur le contact du capitaine, allant même à répondre par la même manière. Cette jeune femme était une amatrice de luxure, tout comme le dit capitaine, une rencontre fortuite bien intéressante si la soirée se prolonge, surtout avec du rhum !

Justement la serveuse arriva et Eldar prouva qu’il avait effectivement encore besoin de son autre main pour prendre son verre et à l’image de la belle Eraremeth il vida son verre en quelque gorgée, avant de reposer son verre en faisant du bruit.

«En effet, plus on est mieux c’est, surtout si on est en d’aussi bonne compagnie»

Répondit il d’une voix chaude et suave, son œil descendant dès lèvres à la base du coup de la démone déjà dans l’ivresse de l’alcool, bientôt, peut être goûtera t’elle à l’ivresse des profondeurs en sa compagnie…

«Tout en oubliant ce qu’il ne faut pas oublier, c’est à dire la pudeur n’est-ce pas ?»

Rajouta il en vitesse à l’égard de la néphélim, pour éviter toute pique de sa part , et il revint à la très conviviale Eraremeth qui engageait justement la conversation avec lui, avant de complimenter la jeune guerrier, la démone aimait visiblement tout autant la compagnie d’un homme, comme elle se plaignait juste avant le secours d’Eldar, que c’elle d’une femme. Qui sait peut être aura t’elle plus de chance que le veux loups de mer.

« De rhum c’est certains, je devais remplire mes cales, quand aux donzelles bien fraîches, je dois avouer qu’en étant honnête, je ne l’avais pas en tête, mais , si honnêtement, mademoiselle est bien jolie, c’est vous ma chère qui m’avez donné l’opportunité de trouver les 2 en une seules fois»

Lui répondit il d’une voix douce et couvée, profond comme les mystères de l’océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/eldar-t38.htm
Nith Haiah

avatar

Messages : 45

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Dim 16 Déc - 2:59

Nith voyait que le regard de la jeune femme voguait dans la salle, elle se demandait même si elle faisait attention à ce qu’elle regardait, sans vraiment y porter un grand intérêt bien sûr. La Néphélim avait finit son verre, et se demandait si elle devait en recommander un autre ou non. Elle n’avait même pas fait attention à l’homme qui était entré, la jeune femme sombre regardait ailleurs à ce moment-là. Son attention s’était ensuite reportée sur Eraremeth qui lui soutenait qu’elle était enchantée de la rencontrer. Nith Haiah lui offrit alors un léger sourire, pour ne pas paraître trop sauvage.

Et c’est à ce moment-là qu’Eldar était arrivé dans le dos des deux demoiselles et avait apposé une main sur le dos de chacune des femmes. Eraremeth avait réagit positivement si l’on pouvait dire, vu qu’elle était bien avancée encore dans l’ivresse. Pour ce qui était de la réaction de la Néphélim, disons qu’elle n’aimait pas que l’on arrive dans son dos, ce qui pouvait alors entraîner la réaction qu’elle avait eu alors qu’Eldar avait mit sa main dans son dos. Enfin, ce n’était pas la première réaction qui était venue à l’esprit de la jeune femme, mais elle n’en était pas loin à vrai dire. Il avait commandé du rhum, et Eraremeth semblait ravie. Cette vision ne fit que faire hausser un sourcil à Nith Haiah qui restait silencieuse. La Démone avait même invité le capitaine à leur table. La Néphélim n’y voyait pas vraiment d’objection, puisqu’il fournissait la boisson. Finalement, un verre de vodka n’était plus à commander.

Une serveuse arriva avec la commande du capitaine, er repartit aussitôt, laissant le trio à leur table. Eraremeth s’était disons, jetée sur la bouteille pour s’en servir un verre et le boire avec avidité comme si ce n’était qu’un verre d’eau après une traversée du désert. A voir la façon dont elle fixait le visage du capitaine, on aurait pu croire qu’elle lui faisait les yeux doux, ce qui fit sourire intérieurement la Néphélim. La Démone s’était ensuite adressée au capitaine, lui demandant s’il était venu ici pour satisfaire des envies d’alcool et de chair, et que l’on ne voyait plus tellement de marin en ce moment sur la terre ferme. Le regard de la Néphélim se posa sur la jeune femme lorsque cette dernière fit une allusion sur elle, comme quoi elle aurait attiré Eldar. Elle haussa un sourcil en dirigeant l’espace d’un instant son regard sur l’homme, puis en revint à la jeune femme lorsque celle-ci lui dit qu’elle avait de beaux cheveux. A en croire le regard qu’elle posait sur sa personne, Nith Haiah se demandait si Eraremeth n’était pas également intéressée par les femmes. Un sourire passa sur les lèvres de la jeune femme, alors qu’elle se penchait un peu plus en avant, plongeant son regard dans les iris acier de la Démone.

"Et vous, vous avez une robe qui épouse merveilleusement vos courbes si généreuses, qu’un homme ne pourrait y résister…" dit-elle suavement, tout en ayant un regard pour Eldar, avec un haussement de sourcil et un sourire en coin.

"Ou peut-être une femme, qui sait" ajouta t-elle en redirigeant son attention sur la belle vêtue d’une robe couleur grenat.

Puis elle s’adossa de nouveau à sa chaise, en se servant un verre de rhum et en le descendant d’une traite, comme s’il s’agissait d’un verre de vodka. Avec ce qu’elle avait dit, elle guettait les réactions de l’un et de l’autre, histoire de voir ce qu’ils diraient ou feraient. En vérité, elle voulait s’amuser un peu, laissé sous-entendre des choses, et donc jouer avec le feu et s’y brûler les ailes peut-être ? Nith Haiah avait noté qu’Eldar s’était rattrapé en parlant à Eraremeth, la Néphélim lui adressa un joli sourire, comme pour se faire pardonner de sa vive réaction précédente.

"Excusez-moi pour ma réaction Capitaine, je n’aime pas être prise au dépourvu par une arrière derrière mon dos…" dit-elle avec une mine boudeuse, une sorte de lueur sauvage dans le regard.

On pourrait croire qu’elle est sincèrement désolée ou qu’elle se fiche de la tête du capitaine, mais peut-être que la vérité était entre ces deux visions des choses, non ? Qui pouvait réellement le savoir ? Hum ? La réplique que sortit ensuite Eldar n’était pas à l’adresse de Nith Haiah, dommage, apparemment elle lui avait fait mauvaise impression, non ? Enfin ce n’était pas bien grave. La Néphélim se resservit un autre verre, qu’elle descendit de la même manière que son prédécesseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/nith-haiah-t31.htm
Eraremeth

avatar

Messages : 51

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Lun 17 Déc - 0:21

Eraremeth avait de plus en plus de mal à se concentrer sur ce qui se passait autour d’elle, et elle se focalisait uniquement sur Nith Haiah, Eldar, et surtout le rhum qui ne remplissait plus qu’une ridicule moitié de la bouteille encore pleine jusqu’au goulot il y avait de cela une minute. Avec une telle descente, il faudrait bientôt en commander une autre…la Démone eut un rire désabusé et surprit le regard du capitaine qui glissait dangereusement vers son décolleté ouvert et engageant, comme une invitation à y plonger la main…ou plus. Cela l’amusa et, dans un sursaut de bien-être, elle s’enfila de nouveau la moitié d’un verre du liquide ambré qui lui brouillait tant les sens. Elle entendit alors à peine le compliment d’Eldar, et sa dernière question arriva à ses oreilles un peu distordue et lointaine, comme si le loup de mer s’était mis à l’autre bout de la taverne pour lui crier quelque chose.

"La pu…quoi ?" roucoula t-elle en fronçant les sourcils dans un effort de concentration. Il y avait si longtemps qu’elle n’avait pas entendu ce mot que, l’espace d’un instant, elle en vint bêtement à se demander ce qu’il pouvait bien signifier. "Ah oui, « ça »…oui, sans aucun doute" approuva t-elle d’un hochement de tête bien que l’antiphrase perçant dans ses propos était on ne peut plus flagrante. Ses joues déjà bien rouges devinrent tout à fait écarlates quand Eldar la complimenta en disant que sa beauté l’avait attiré à cette table. "Vous êtes un charmeur, Capitaine…alors, à ma santé ! Et, je veux dire, notre santé" balbutia t-elle avant de finir la fin de son verre en deux longues gorgées.

Le message semblait être passé, Nith Haiah comme Eldar avaient compris qu’Eraremeth n’aimait pas seulement la compagnie de la gent masculine, mais que toute présence corporelle à proximité la satisfaisait, quelle que soit son sexe. La Démone, depuis bien des siècles, n’avait plus aimé personne ; autrement dit, elle aimait tout le monde sur le même pied d’égalité, et tout le monde lui était indifférent.
Elle en était là dans ses réflexions quand Nith Haiah se pencha vers elle pour lui parler. Eraremeth eut du mal à soutenir son regard car l’alcool la faisait ciller sans cesse. Avait-elle rêvé ou…mais non, la Néphilim venait de la complimenter à son tour ! La Démone, qui soupçonnait Nith Haiah d’être un peu rustre, s’avérait finalement aussi charmante que les autres. Eraremeth eut un sourire sincèrement ravi et, joignant les mains, s’exclama d’un voix un peu instable:


"Oh, c’est si gentil…Ma chère, vous êtes adorable. Tenez, buvez, prenez un peu de rhum…"

Sa main maladroite s’empara de la bouteille et en versa une partie du contenu dans le verre de la Néphilim tandis que l’autre partie atterrissait sur la table avec un bruit mou. Elle resservit également Eldar dont le verre déborda, en lui adressant le sourire le plus aguicheur qu’elle put malgré son état d’ivresse et, buvant encore une gorgée d’alcool, prit de nouveau la parole tandis que sa main aux doigts fins se posait sur la cuisse du capitaine et descendait en de lentes caresses vers son genoux.

"Et vous Nith Haiah, qu’est-ce qui vous amène ici ? Pas d’ordres ni de missions en ce moment ? Ce coquin de Belzébuth, il s’isole de plus en plus ces derniers temps et si je ne le connaissais pas aussi bien je jurerais qu’il est bien porté sur la bouteille…Mais peut-être que la Dame Azazel a encore plus d’attraits que le rhum" conclut-elle en s’amusant à observer un Eldar déformé à travers la bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar

avatar

Messages : 80

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Sam 22 Déc - 22:08

Depuis son arrivée le capitaine avait eu 2 réaction très similaires, enflammées, pleine de fougue et de passion, et tout en étant tout aussi également opposée : La belle du comité, dans son grand savoir vivre, lui répondait toujours chaleureusement et envie alors que la valeureuse guerrière l’envoyait avec force rejoindre cette même Eraremeth qui n’en demandait pas moins !

C’est ainsi que chemin faisant entre 3 bon lurons, le rhum s’écoula dans les verres, fortement encouragé par Eraremeth qui se faisait un plaisir de boire ce breuvage magnifique, capable de rendre le plus respectable des hommes un vaurien de la pire espèce, comme le capitaine, quoi que lui n’est jamais ridicule lorsqu’il est ivre, bien au contraire, la chaleur de l’alcool colorant son unique œil d’une magnifique lueur vice et de débauche qu’affectionne tant les femmes.

Mais apparemment le rhum n’avait pas que des effets bénéfiques sur la membre du comité qui devenait plus aguichante de gorgée en gorgée, la néphélim, si cela était possible, complimentait l’autre femme avec une voix sensuel, et très certainement le regard qui allait avec, avant de s’excuser au près du démon mal de la table ! Qui sait, peut être que la membre de la garde était en faite moins prude qu’il ne l’avait crut, à moins qu’elle ne veuille simplement pas être mise de côté dans la discussion, il est vrai que tenir la chandelle n’est jamais très amusant, surtout quand on pourrait jouer avec le capitaine Eldar !

«C’est tout pardonné ma très chère»

Répondit il avec une petite révérence, le ton de la jeune femme oscillant cependant trop pour qu’il la prenne vraiment au sérieux, mais qu’importe les mots, les actes sont plus éloquents que n’importe quel mot, ils sont dit trop vite et on oublie trop vite ce qu’il ne faudrait pas oublier, à savoir ne pas oublier que les mots sont des mots.

La démone pour sa part reversait avec allégresse le rhum dans le verre de la Néphélim, le capitaine la regarda faire avec regret, voir du si bon rhum abreuver une table en bois alors que chaque gouttes pourraient lui réchauffer le gosier et l’approcher un peu de l’état de sa charmante collègue, même si c’elle-ci ne savait pas, puisqu’elle ne pouvait le savoir, qu’ils travaillaient tout 2 en haut lieu.
Enfin elle servit le Capitaine qui la remercia d’un regard brûlant avant de vider son verre au début avec précaution pour ne perdre aucun millimètre que le rhum pouvait remplir avant de le finir cul sec et de le reposer sur la table effroyablement vide, une 2ème bouteille ne serait pas mal venue, mais restait encore à savoir qui la proposerait ; peut être Eraremeth, mais vu son état, sa note allait peut être augmentée, si du moins, la belle s’était enivrée ici. Peut être Nith Haiah , ce qui enterrerait pour de bon la mauvaise impression qu’elle lui a faite.

La membre du comité s’adressa de nouveau à l’autre donzelle, mais ne laissait pas en reste le plaisant capitaine, le petite et douce main de la démone faisant de logues caresses sur sa cuisse. L’homme suivit cette délicatesse en glissant la main qui était jusqu’à présent niché dans le dos nu de la jeune femme le long de son dos jusqu’à la limite du bassin avant de remonter le long de son échine avec ses ongles pour enfin perdre sa main dans la chevelure de la belle.

Eraremeth évoque Belzébuth, ce qui réveilla l’attention d’Eldar, l’espion prenait place et mettait le capitaine de côté, cela allait être très intéressant de voir comment vont parler ces 2 femmes du grand chef, c’elle qui parlera plus facilement sera sûrement la démone, la néphélim par contre sera sans doute plus réservée, ou tout du moins plus prudente, mais il y a des silences parfois bien plus clair qu’une rivière de mots.

«Oh vous connaissez Belzébuth en personne ? Comment est-il je n’ai jamais eu l’occasion de le rencontrer, ni Azazel à mon plus grand regret»

Quel comédien ! Chaque mot sentait la sincérité, mais quoi de plus naturel ? Il fallait être un bon manipulateur pour être espion, bien plus encore quand on est pirate, mais le plus important est de savoir mentir, comment obtenir le cœur d‘une femme pour un soir sans savoir mentir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/eldar-t38.htm
Nith Haiah

avatar

Messages : 45

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Mar 25 Déc - 18:15

Il semblerait qu’Eraremeth avait un peu plus de mal maintenant à tenir avec l’alcool. En même temps, elle avait ingurgité d’autres boissons avant son arrivée, et donc avant le rhum. Il faut dire aussi que la bouteille descendait à vue de nez, Nith Haiah n’en avait prit que deux verres, le reste était versé tantôt ans le verre de la Démone, tantôt dans le verre du capitaine. Observatrice, Nith Haiah observait ce qui se passait entre la dame du Comité, le jeune homme. Oui, ils finiraient sûrement tous deux dans un lit, en ayant conscience ou non de ce qu’ils font, mais après tout, ils sont de grands enfants non ? L’attitude qu’avait employé Eldar à l’égard de la Démone avait fait rire cette dernière et qui apparemment ne s’en offusqua pas, allant même jusqu’à continuer de boire. La pseudo discussion se porta ensuite sur la pudeur. D’ailleurs elle ne savait même plus pourquoi ce sujet était venu dans la conversation, enfin, elle n’y avait pas prêté l’oreille attentive.

Le capitaine avait complimenté Eraremeth, cette dernière avait vu le pourpre s’emparer de ses joues. Cette vision arracha un sourire à Nith Haiah qui s’en était retournée à son verre. Le message de la Démone était passé en effet, et apparemment, les deux partis y avaient répondu sans détour. Nith Haiah y avait répondu sans doute par jeu, oui, jouer avec les deux sexes en une soirée, cela pourrait être amusant non ? Deux prédatrices et une pauvre victime sans défense, un peu cliché sadomasochiste non ? Avec tout l’attirail…Non non, enlevons ces images sadiques et perverses de nos esprits, ne pensons pas à tout cela. La Néphélim avait donc complimenté la Démone, à l’aide d’un regard et d’une voix sensuelle et chaude. La jeune femme sourit lorsqu’Eraremeth lui répondit aimablement tout en lui resservant un verre, et en en mettant sur la table.

Il y en avait donc sur les doigts de la Néphélim, qui porta donc sa main à ses lèvres, passant alors sa langue lentement sur ses doigts, tout en ayant un regard pour la Dame du Comité. Puis elle prit son verre en regardant Eldar l’espace d’un instant, et le vida d’une traite. Le capitaine fut également resservit, et la dame du Comité lui adressait toujours un sourire aguicheur. Cela faisait doucement sourire la Néphélim. Elle surprit même le mouvement du bras de la Démone vers le capitaine, tout ceci sous la table. Bien sûr, elle ne pouvait pas savoir ce qui se tramait sous la table, et s’en fichait quelque peu.


Eraremeth s’adressa ensuite à la Néphélim qui venait de reposer son verre sur la table. Les vapeurs de l’alcool commençaient à se faire sentir, mais elle conservait tout de même toute sa lucidité. Il lui en fallait bien plus pour la rendre ivre. La Dame lui demandait ce qui l’amenait ici au Temple Rouge. La Néphélim la regarda, d’abord silencieuse, un rictus s’affichant au coin de ses lèvres.

"J’ai eus l’envie de me détendre un peu, pas de mission en ce moment, Samael ne m’a pas fait demander pour une mission que le seigneur Belzebuth nous aurai confié. Cependant, l’alcool vous délie la langue, faites attention, des choses pourraient sortir de votre bouche, et pourrait vous coûter la vie…" dit-elle lentement pour que la jeune femme puisse comprendre syllabe par syllabe ce que la membre de la Garde Rapprochée de Belzebuth disait.

"Qui plus est, ce que peut faire le seigneur Belzebuth peut faire avec la Dame des Péchés ne nous regarde en rien, cela est mon point de vue. En même temps, en tant que Membre de la Garde Rapprochée, j’en ai eus vent de ces choses, mais je me garde bien de dire quoique ce soit là-dessus." dit-elle calmement.

Un sourire ourla les fines lèvres de la Népéhlim lorsque le Capitaine lui pardonna ses actes, mais apparemment il se méfiait tout de même. On pourquoi se méfier d’elle alors qu’elle était sincère ? Tout du moins en cet instant. Rien n’était moins sûr par la suite. Il n’y avait presque plus de rhum, et Nith Haiah en avait atteint son quota. Cependant elle leva la main pour faire signe à une serveuse de venir prendre une commande. La Néphélim demanda donc une bouteille de rhum, et un verre de vodka. La bouteille était pour eux, un petit tremplin pour une nuit, elle, elle se contenterait de son verre de vodka, cela était bien assez, après elle partirait rejoindre ses appartements. Nith Haiah suivit discrètement du regard, le mouvement de la main du capitaine dans le dos de la Dame Du Comité. Que c’était amusant de les voir agir ainsi, ceci étant dû au Rhum, quoique pour le capitaine, cela pourrait être autre chose...

"Vous les rencontrerez lorsqu’ils en jugeront le moment venu " lâcha simplement Nith Haiah à l’adresse d’Eldar.

La serveuse revint avec leur commande, la Néphélim tendit alors la bouteille au capitaine. La jeune femme remercia la serveuse qui repartit. Le verre de vodka était posé devant les yeux d’obsidienne de l’Ange Déchue.

"La bouteille est pour moi cette fois-ci, la prochaine le sera pas, profitez-en bien…" dit-elle en regardant son verre de vodka, qu’elle prit délicatement et en laissa le contenu descendre dans sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/nith-haiah-t31.htm
Eraremeth

avatar

Messages : 51

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Ven 28 Déc - 3:06

Ô joie, ô bonheur suprême ! Le rhum, pensait Eraremeth en se délectant de la boisson fauve, ne lui avait jamais procuré autant de plénitude qu’en cet instant. Elle y trempait le bout de ses lèvres avec délices, les humectant doucement, en savourant chaque gorgée d’alcool qui réchauffait ses membres, lui donnait du baume au cœur et lui réchauffait l’esprit. A côté d’elle, Eldar venait de répondre à Nith Haiah que son comportement froid ne l’avait aucunement blessé. Satisfaite que tous trois soient maintenant en bons termes, elle put boire la fin de son verre jusqu’à satiété mais bientôt le liquide vient de nouveau à manquer. Dans un état second, elle était ravie que le Capitaine sache boire aussi bien qu’elle, mieux même, ainsi que la belle guerrière aux cheveux noirs, même si celle-ci le faisait avec beaucoup plus de parcimonie et de discrétion. Mais comme chaque buveur renommé sait, le rhum n’est pas tout et le contexte dans lequel il est bu influence aussi dans le goût de l’alcool. Autour d’une bonne tablée comme maintenant, rien n’était meilleur ; à part peut-être l’instant où la main aux doigts agiles et pertinents d’Eldar fournit à son dos nu et frémissant de longues caresses.

Mais tout est éphémère, et le malheur arriva bientôt: la bouteille de rhum était vide, archi-sèche, désespérément aride. La jeune femme s’affaissa à demi sur la table, avec un râle et sans aucune tenue, comme si la vision de la bouteille dépourvue de son contenu était équivalente à la fin du monde. Heureusement, sa seule consolation fut les merveilleuses caresses procurées par le Capitaine. Eraremeth ne put retenir un gémissement bas, que seuls ses deux compagnons entendirent. Soudainement, elle eut chaud et ses joues s’empourprèrent, ce qui laissait supposer qu’elle était gênée, mais il n’en était rien. La main de la Démone, qui allait et venait depuis un certain temps sur la jambe d’Eldar, se serra subitement convulsivement sur sa cuisse et elle approcha sa chaise de l’homme dans un raclement pour lui souffler à l’oreille:


"Mon cher, faites attention ou je pourrais croire que vous avez certaines envies envers moi…Mais regardez donc, il n’y a plus de rhum, quel désespoir… "

L’esprit embrumé, elle constata que le Capitaine s’intéressait autant à ses paroles, pourtant insignifiantes, qu’à ses gestes. Belzébuth ? Elle plissa les yeux pour se concentrer et fixa Nith Haiah sans la voir. Si elle avait été en possession de ses moyens, elle aurait sans problème senti que la curiosité d’Eldar n’était pas naturelle ; mais dans un tel état d’ivresse, elle ne put s’en rendre compte. C’est donc en toute bonne conscience qu’elle répondit largement à côté de la plaque :

"Si je le connais ? Bien sûr, je fais –hips !- parti du Comité…Eh bien, il est…" son regard de fit rêveur et sa cuisse nue se colla inconsciemment sur celle de l’homme. "Très musclé…avec de très beaux cheveux comme vous, ma chère…quand à Azazel, elle est belle à damner un sain…" Ses fins sourcils s’arquèrent dans un effort de concentration quand elle entendit ce que disait Nith Haiah. "Me coûter la v…mais enfin très chère, vous savez comme moi que –hips- je suis plus muette qu’une tombe, et je ne vois personne ici capable d’attenter à ma vie. Quant à leur vie privée, il est évident qu’elle ne regarde qu’eux, mais en tant que membres du Comité certains ne peuvent s’empêcher de passer du temps ensemble, n’est-ce pas ?"

Soudain, Eraremeth ne put retenir un très long bâillement et elle fut tentée de s’endormir à même la table encore humide de rhum, puisque justement il n’y en avait plus. Elle fut sauvée par Nith Haiah qui, contrairement à toute attente et dans un élan de générosité qu’on aurait pas soupçonné, commanda pour eux une nouvelle bouteille bien pleine en se réservant un verre de vodka. Les yeux gris de la Démone s’illuminèrent et elle se rua sur la bouteille en s’exclamant d’un ton joyeux:

"Ah, merci, Nith Haiah, merci…je n’avais plus d’argent sur moi qui plus est…je suis votre obligée, soyez sûre que je me souviendrais de ce que vous avez fait. Vous êtes sûre que vous n’en voulez pas ? Et vous Eldar, vous allez bien partager, n’est-ce pas ? Je suis sûre que si l’on s’embrassait maintenant, notre baiser aurait un formidable goût de rhum…"

A peine ces paroles furent-elles prononcés que l'intéressé joignit le geste à la parole, et les lèvres d'Eldar se posèrent sur les siennes en une formidable explosion de saveurs qui fit danser derechef les étoiles de l'ivresse devant les yeux d'Eraremeth. Oui, il fallait bien le reconnaître; ce genre de plaisir n'était pas devenu rare pour elle mais au bout de 8000 ans d'expérience, on s'aperçoit qu'une grande majorité des hommes embrasse mal. Très mal pour certains. Mais le beau capitaine l'emmena vers de nouveaux horizons dorés, des mers de rhum qui lui pétillaient aux oreilles. Cela fut à la fois très long et très bref, et bientôt il fallu retrouver l'atmosphère bruyante et enfumée du Temple Rouge...
La Démone sentit la nostalgie l'envahir; se quitter comme ça, alors que les choses commençaient tout juste à devenir intéressantes, quel dommage...Mais Eldar, à sa grande joie, lui proposa de la raccompagner, ce qu'elle accepta avec un soupir de joie en sentant le bras du capitaine se poser sur sa taille.
Avant de s'en aller, elle salua Nith Haiah en lui adressant de sincères paroles de remerciement. Sa révérence fut beaucoup moins classe que celle d'Eldar puisqu'elle oscilla à moitié sur la table mais ce fut tout de même convenable et le couple quitta le bar tout sourire...pour de nouvelles aventures.


Dernière édition par le Jeu 24 Jan - 21:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldar

avatar

Messages : 80

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   Jeu 10 Jan - 0:06

La membre du comité qui n’était pas insensible à ses caresses, et elle ne put retenir un gémissement, il n’avait pas perdu la main, non comme l’avait proposé la Néphélim, par la lame, mais par manque d’activité, en effet, Eldar, ne s’était pas permis à ce genre de luxe depuis un petit moment, faute de temps et puis parfois au réveil la donzelle n’était pas comme il la voyait au travers de volute de l’alcool !
Eraremeth se rapprocha alors lui soufflant quelques mots doux, du mois, tout est doux quand il y a une odeur de rhum pour accompagner.

«Certaines intentions ? Mais voyons ma bonne amie, je serais triste si vous ne pensiez pas que je n’avais pas des intentions de ne pas avoir envers vous»

Lui susurrât il, lentement, sa voix couverte d’une délicieuse et raffinée odeur de rhum pour embrouiller un peu plus la miss sur sa réponse. Mais la donzelle en question s’épouvantait déjà du manque de rhum, avant qu’elle ne relance le sujet sur Belzébuth enjoint par la Néphélim.

La membre de la garde rapprochée resta malheureusement dans ses réserves, ne disant aucun mot qui pouvait supposer une quelconque médisance, avait elle peur qu’un seul petit mot contre mÔsieur était sacrilège, mais en faite ça l’est ! Pourtant le capitaine n’a toujours pas perdu la vie …Etrange, il avait entendu dire une fois que si l’on disait 3 fois de suite bouc à cornes, le seigneur arrivait avec des sabots de bouc, mais ça n’a jamais marché avec lui…

Eraremeth n’était pas non plus une mauvaise langue, un peu commère sur les bords, mais rien de ce que tout le monde sait, quel chanceux, Azazel, sur le moment, le démon voulait bien être un sain comme le dis si bien Eraremeth, juste pour qu’elle le pervertisse !

Les 2 demoiselles convenait que les histoires entre les 2 premiers démons ne regardait qu’eux, et vu la conduite de la membre du comité, il y avait sûrement tout autant à dire à son sujet ! Mais Nith Haiah coupa court à la curiosité parfaitement improvisée du vieux pirate. Quand ils jugeront nécessaire…Le capitaine se demandait bien quand le grand manitou déciderait bon de l’appeler, il y avait un petit moment qu’il n’avait plus fait joujou.

Mais si la guerrière était peu disposée à répondre aux questions du partisan, elle commanda, quel miracle une bouteille de rhum et juste pour Eraremeth et lui ! Incroyable, spectaculaire, inattendu ! Elle, pudique ne prit qu’un verre de vodka, sans doute allait elle partir bientôt, laissant les 2 amateurs de rhum faire plus amples connaissance.

«Mais c’est très aimable à vous ma chère !, je vous le revaudrez croyez-moi !»

Lui dit il touché par cette preuve de camaraderie, finalement elle n’était peut être pas si froide que ça, peut être même était elle perverse ! Le capitaine la voyait bien en tenu de cuir, dominatrice dans toute sa splendeur !

La démone supérieur qui avait déjà la main mise sur la bouteille demanda quand même si Eldar en voulait, touchante attention.

«Bien sûr miss Eraremeth, le rhum se partage, surtout en une si bonne compagnie»

Répondit il le sourire aux lèvres, son œil aux reflets d’écume couvert par une légère brume d’alcool fixé sur l’horizon des iris de la démone.
et à moins que l’alcool qu’elle avait temps ingurgité lui montait de plus en plus à la tête, à moins que ce ne soit naturelle, rajouta une petite glose que la capitaine avait bien envie de vérifier.

«Eh bien, il n’y a qu’une seule manière de le savoir»

Répondit il d’une voix chaude, suave et attirante. Et sur ce, il s’approcha de la jeune femme, lui offrant un langoureux baiser et élégant, comme dans au cinéma, sauf que le capitaine embrasse mieux.

La charmante démone avait bien vu juste ! Ses lèvres pulpeuses avaient un goût sucré et alcoolisé, celui de sa langue n’en était qu’encore plus ! Ce simple baiser avait l’équivalence d’au moins 2 verres de rhum, tant le capitaine et la donzelle en avaient ingurgité, un baiser d’ivresse, quoi de mieux pour commencer une longue nuit ?

Les lèvres du pirate s’en allèrent tel un équipage après avoir débauché les femmes d’une ville, le bienfait accomplit pour ces grands hommes que sont ces marins qui font fortune en haute mer par la force de leur bras et de leurs canons !
Eldar plongea son unique œil dans le double océan d’Eraremth et tel un navire s’engageant sur l’océan, celui-ci explore les étendues de ce cœur et corps nouveau pour y jeter l’ancre dans la case désire de la membre du comité !

Il approcha à nouveau ses lèvres aux couleurs bordeaux, comme si elles n’avaient pas besoin du rhum pour donner l’ivresse à une femme, de la bouche d’Eraremeth, les frôlant pour jouer avant de s’orienter vers l’une des oreilles de c’elles-ci, le nez naviguant dans les eaux sombres de sa longue chevelure.

«Vu l’heuure qu’il est…Mon navire a dû res’voir….une belle cargaison de rhum, mais les boire sans votre compagnie rendrait ses bouteilles moins délectables»

Lui susurrât il, l’effet du rhum ou du baiser rhumien montant légèrement en lui, mais il en fallait beaucoup plus que ça pour qu’il perde le fil de sa pensée, cette jeune femme d’une rare beauté pourrait et assouvir quelques envies du démon, de midi, et aussi peut être l’occupé un peu en tant qu’espion.

Certain d’une réponse positive de la jeune femme, il se leva, l’entraînant avec elle et tenant dans une main la bouteille de rhum et de l’autre la taille d’Eraremeth il fit une légère révérence très classe à Nith.

«Eh bien à une prochaine fois ma chère, je m’en vais raccompagner cette dame, il n’est pas prudent de laisser une jeune femme seule la nuit après une petite soirée entre amis, on ne sait jamais qu’un vil vilain membre de l’opale ne s’en prenne à elle.»

Et sur ces mots il l’entraîna dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esod.forum-actif.net/les-ames-f3/eldar-t38.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un verre n'est pas de refus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un verre n'est pas de refus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On m'a refusé l'accès au Disneyland Hotel !
» modele de peinture sur verre et sur porcelaine
» Tubes de couleurs en boro, pour le soufflage du verre
» Poésie en verre
» Verre dichroic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Vampires :: ♣ Quartier Sud ♣ :: Le Temple Rouge-
Sauter vers: