FORUM RPG SUR LE THEME DES VAMPIRES - POUR JOUEURS MAJEURS ET AVERTIS
Version #01 :: Ambrelune, la Cité Souterraine


 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fallen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fallen

avatar

Messages : 4

Personnage
Race:
Âge:

MessageSujet: Fallen   Mer 23 Avr - 17:32

.


PRENOM : Fallen

SEXE : Féminin

AGE : Son âge réel dépasse les 3600 ans, mais son apparence demeure celle d'une femme de 20-25ans.

RACE : Néphélim.

RANG : Membre de la Garde Rapprochée de Belzébuth.

SIGNE PARTICULIER : Son regard est vif et perçant. Elle est dôtée de canines aiguisées, qu'elle préfère ne pas montrer. Elle a le tatouage d'une croix noire enchevêtrée dans un rosier épineux qui prend presque tout son dos. Dernière chose : sa voix. D'un timbre étrange et envoûtant, elle aime fredonner aux oreilles de ses victimes avant de les achever.

STYLE VESTIMENTAIRE : La néphélim a un goût prononcé pour les habits sombres, raffinés et élégants. Elle aime porter de belles choses, des vêtements qui enlaçent sa silhouette aux courbes généreuses : c'est pour cela qu'elle porte beaucoup de corsets et bustiers qui se ressèrent autour de sa taille. Ses matières préférées sont le velours et le satin. Le rouge sang est une couleur qui revient continuellement dans sa garde-robe. Appart ses vêtements, elle ne se sépare jamais de son diadème ouvragé de perles d'onyx, qui ressort grâce à la blancheur incroyable de ses cheveux.

METHODE DE COMBAT : Son corps léger et souple lui permet d'effectuer des attaques rapides et efficaces. Experte en combat rapproché : elle sait frapper là où ça fait mal pour immobiliser ses ennemis, et les achever grâce à ses griffes ou sa sévère double-lame. Malgré l'habilité dont elle fait preuve, ce manque de poid évident peut parfois lui faire tort.

EQUIPEMENT : Ses griffes métalliques sont toujours à portée de main, prêtes à se planter dans n'importe quel adversaire. Elle porte autour du cou une croix rouge inversée, qu'elle perçoit comme une insulte pour les Cieux, source de sa haine. Lorsqu'elle est envoyée sur Terre, elle se vêtit d'une cape de velours sombre. Enfin, en grande adepte de l'empoisonnement, elle aime à en avoir toujours sur elle pour affaiblir des ennemis à l'allure trop imposante.

ARME(S) : Elle possède une grande double-lame argentée ornée de pierres d'onyx, qu'elle garde toujours dans son dos. Dans le prolongement de ses doigts, elle se munie de longues griffes acérées dont elle sait parfaitement se servir, comme si elles faisaient partie intégrante de ses mains.

RELATIONS : Légèrement associable et malgré son âge, elle n'entretient pour l'instant de relations avec presque personne, si ce n'est avec son supérieur Samaël et les autres Néphélims.

HABITAT : Elle ne possède que sa chambre située au deuxième étage comme habitat fixe. Sombre et opressante, ses murs sont tapissés de velours noir, le tout illuminé par des candélabres.

DESCRIPTION PHYSIQUE : Comme tout ceux de son espèce, Fallen est une parfaite métamorphe. La Néphélim a revêtu le corps qu'elle avait autrefois, avant sa chute, là encore en tant que moquerie pour les Cieux. De ce fait, elle ne quitte jamais cette enveloppe sauf si la situation l'exige par mesure de discrétion. Dôtée d'un visage envoûtant et pâle à souhait, la Néphélim n'hésite pas à se servir de sa beauté comme matière de combat pour certains ennemis. Sa silhouette est fine et élancée, mesurant environ 1m80. Sa démarche est droite et fière. Sa beauté est bien celle des anges, pure et à l'illusion innocente, ses traits candides ravissent ceux qu'elle croise ou côtoit. Un ange en enfer : voilà le concept qu'elle se plait à faire passer, telle une offense pour ses anciens maîtres.

Narcissique, elle exige à son physique la perfection, bien qu'un élément ne la trahisse sans cesse : son regard. Toujours froid et meurtrier, il évoque son désir de vengeance et le plaisir du carnage. Mais seuls ses yeux laissent apparaître sa passion pour l'hécatombe. Son corps est attrayant et désirable. Sa peau est exsangue, se mariant parfaitement à la blancheur immaculée de sa longue chevelure, qui lui descend jusqu'aux genoux. Sous sa peau diaphane, son sang et ses veines sont aussi noires que l'Abîme. Souple et légère, la néphélim possède une dexterité sans précédent qui la rend redoutable au maniement de sa double-lame. Endurante, elle n'a pas peur de courir après un adversaire pour en finir. Elle tente de compenser le manque de force exigé par son corps fin et féminin par la rapidité et la précision de ses mouvements.

DESCRIPTION CARACTÈRE : Elle déteste les Cieux depuis le jour où elle en fut chassée. Et malgré le fait qu'elle ne se sente que mieux en tant que Néphélim, Fallen brûle d'un violent désir de vengeance. Depuis cette réincarnation en tant qu'ange déchu, Fallen a trouvé une autre vie à Esod, endroit où elle se sent complète. C'est depuis son arrivée sur ces terres décadentes qu'elle sert le Néphélim Samaël et fait partie de la Garde Rapprochée de l'Empereur. Son but est de détruire l'Opale, comme les autres de son espèce. Jugeant que l'inquiétude est inutile, elle est capable d'apprendre les pires nouvelles en gardant la tête froide. Difficilement impressionable, elle dégage une assurance incroyable, qui cache la plupart de ses faiblesses.

Loyale et déterminée, elle ne laisse jamais tomber ceux envers qui elle s'engage, et n'hésite pas les sacrifices lorsque sa cause lui semble « juste ». Intelligente et réfléchie, elle préfère prendre le temps d'analyser la situation avant de fonçer dans le vide. Déçue par l'hypocrisie des Cieux, la Néphélim fut autrefois chassée du royaume des anges : c'est depuis cette date qu'elle est devenue impitoyable et glaciale envers ceux qui l'importunent. Pourtant, malgré la froideur dont elle fait preuve pour ses ennemis, Fallen est bel et bien capable d'apprécier certaines personnes qu'elle juge dignes de confiance et prêtes à apprécier sa personnalité.

SOUVENIR :


L'esprit religieux planait dans les airs.

La jeune déchue était apparue, apportant avec elle la lumière des candélabres qui s'allumèrent sur son passage. Tête baissée, elle s'avança vers l'autel sacré, observant d'un air froid la croix majestueuse qui trônait dans la pièce. L'encens dégageait une odeur qui envahissait lourdement l'atmosphère. L'église était vide, si on ignorait la présence de cette ombre silencieuse, qui ne détachait plus son regard de l'idole religieux. Derrière la croix, l'autel se dressait, droit et majestueux, surplombé par une peinture représentant « le paradis et l'enfer » - selon la vision humaine. Aux côtés de l'oeuvre, on avait érigé des vitraux majestueux, par delà lesquels les nuances de l'aurore se faufilaient doucement.

Le regard vide, l'ange noir demeurait immobile, toujours debout devant l'autel. Et elle se laissa envahir par un songe. Elle repensa à ce qu'elle venait de quitter...

La Lumière.

Désormais réincarnée en Néphélim, elle jura devant les Cieux que sa résurrection au sein de l'obscurité ne serait pas veine et sans but. Pourquoi était-elle venue ici ? Pour insulter et dénoncer l'hypocrisie du monde divin. Seule et rongée par la haine qu'elle lui portait, elle se laissa entraîner par des désirs de vengeance, ne cessant de fixer la croix d'un regard renvoyant à l'incandescence des flammes.

Soudain, elle entendit le grincement lourd et métallique de la porte principale. Dérangée dans ses pensées, elle se retourna lentement, posant ses yeux de braise sur le nouvel arrivant.

La silhouette d'un prêtre opulent et courbé se dessina dans l'encadrement de la porte. La jeune Néphélim l'observa tandis que le vieil homme traversait lentement la nef, avançant à pas prudents dans sa direction. Il voulut lui demander qui elle était, que faisait-elle ici, elle la dame aux cheveux blancs qui lui lançait un regard assassin. Mais il n'osa pas lui adresser la parole, lorsqu'il crut comprendre ce qu'elle était. Terrifié par cette hypothèse, il serra dans ses mains dodues la croix énorme qui pendait autour de son cou, chuchotant des supplications à son Seigneur.

- Il ne viendra pas, intervint la Néphélim d'un ton glacial. Le Ciel ne t'aidera pas. Il te laissera seul avec ta mort, sourd à tes invocations. Crois-moi, pauvre égaré, les Cieux ne viendront pas si je suis là.

Apeuré, le prêtre marchait à reculons, tout en tenant la croix contre son coeur, suppliant les Cieux de l'aider à sauver sa vie de l'Être Sombre. La Néphélim, possédée par sa rage, arracha la croix de son socle, brisant les vitraux par le son de sa lourde chute. Terrifié, le vieillard ferma ses yeux ridés, ne sachant comment s'échapper de son cauchemar... Et la silhouette aux longs cheveux de nacre s'approcha de lui, un sourire sadique parant ses lèvres.

Il n'eut pas le temps de réagir, ni de comprendre ce qui lui arrivait. Déjà la main de la Néphélim passait au travers de son corps, transperçant sans nul doûte son coeur superstitieux. Elle lui offrit un sourire démoniaque lorsqu'il laissa s'échapper son dernier souffle. Elle retira sa main pâle du corps emporté par la mort, posant ses yeux sur sa main recouverte de fluide vital. Par terre, le sang de l'humain parcourait le sol religieux, dessinant une mare rougeoyante autour du corps désarticulé. La Néphélim découvrit son reflet dans les flots sanguins, contemplant la mort de son passé.

Et son hurlement vengeur retentit à travers l'aube naissante.
»


AUTRE(S) : Un immense loup noir accompagne dans l'ombre ses pas dans ESOD, qui ne la quitte que très rarement. La Néphélim lui voue une complicité et une affection sans précédents.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fallen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» film de guerre : the fallen
» Transformers 2 : Revenge of the fallen
» Fred with fallen bumper
» black fallen
» Transformers: Revenge of the Fallen (2009,Michael Bay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Vampires :: Et ainsi naquit le Fléau... :: ● L'opuscule :: Les âmes-
Sauter vers: